« Macron-diarrhée, Macron-diocèse, Macron-blabla » : un crétin totalement paumé vous parle…

« Macron-diarrhée, Macron-diocèse, Macron-blabla » : un crétin totalement paumé vous parle…

Je n’écoute plus depuis longtemps les discours des tocards qui nous gouvernent. Je ne suis même plus le verbatim de leurs interventions. Je me contente juste de lire les commentaires qu’en font mes amis (ça fait matelas à mon trop-plein de colère)…

Ce soir, pour le discours solennel du trou du cul élyséen sur la pandémie du coronavirus, j’ai privilégié les commentaires (en direct) de la journaliste grecque Maria Denaxa. Pas déçu du voyage.

« Coronavirus-profession Macron : j’exhorte les personnes de plus de 70 ans et celles des groupes vulnérables à rester à la maison. »

« Coronavirus-diocèse Macron : NE PAS ANNULER LES ÉLECTIONS MUNICIPALES !!!! »

« Coronavirus-profession Macron : les écoles et universités fermées dès lundi au plus tard (enfin). »

« Coronavirus-diagnostic Macron : la priorité est de freiner l’épidémie. Nous devons gagner du temps. »

« Coronavirus-diarrhée Macron : le risque est que le virus touche d’abord les plus faibles. Mais nous devons probablement nous préparer à une deuxième vague qui pourrait toucher les plus jeunes. »

« Coronavirus-profession Macron : Macron a annoncé que des décisions devraient être prises sur les contrôles et les fermetures de frontières, mais que ceci devrait être décidé au niveau européen. »

« Coronavirus-diocèse Macron : “Nous devons nous interroger demain sur les faiblesses de notre République ! Nous devons parler du système dans lequel nous sommes depuis des années. Il y a des biens et des services qui doivent être placés en dehors des marchés.” »

« Macron blablabla pour l’instant. » Tout est dit : la diarrhée verbale insipide et totalement dépassée d’un ecclésiastique ahuri de la religion néolibérale… qui, pris de folie, se mit soudain à faire l’éloge des services publics qu’il était en train de détruire (un con, vous dis-je) !

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.