Ridan chante : « Ah les salauds ! »

Photo : Ridan.jpg

Chaque lundi, pour bien commencer la semaine, on s’en remet une de derrière les fagots tout droit dans les oreilles. C’est la chanson du lundi.

Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire du Père Fouettard !
Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire de la Mère Facho !
On l’a vu venir, même d’un seul œil, l’enfant maudit du père cyclope
En s’écriant vivement dimanche, tournons les pages du livre, le petit livre blanc

Y a trop d’Arabes dans mon pays, trop de musulmans, trop de pratiquants !
Pas assez de blancs, de bons chrétiens pour ramasser nos petites poubelles
On aime le vin, le saucisson, les vraies valeurs de la Nation
Que l’on marine dans la potion pour faire ‎pâlir l’Islam !

Les bonnes recettes du pot au feu que l’on cuisine dans notre histoire
Même la Saint-Barth et la Shoah n’ont pas rendu ces gens moins sombres
Qu’on les opprime, qu’on les enferme dans leurs ghettos comme dans leurs camps
Voilà ce que pensent nos dirigeants, jusqu’à ce que mort s’ensuive !

Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire du Père Fouettard !
Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire de la Mère Facho !
Que l’on libère nos langues de putes qui donnent la voix aux Députains
À ces ministres qui chantent en chœur les pires chansons du Front !

À ces penseurs par intérim qui crèvent l’écran à coup de haine
Et qui nous vendent à coup de peur, tout le bonheur d’un père fasciste
Je veux vous dire comme je vous aime, je vous châtie de tout mon cœur
En espérant qu’un jour prochain vous vivrez comme des chiens !

J’ai trop d’amour pour ce pays pour le lâcher entre vos mains
Toutes entachées d’une âme impure, je grave ces mots dans vos sillons !
Allez chanter vos vieilles rengaines, vous esclaffer de vos slogans
Vous endormir sur vos prières, pour que demain soit pire !

Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire du Père Fouettard !
Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire de la Mère Facho !
Mais où sont-ils nos bien-pensants pour bâillonner la femme sans tête
Vos grands penseurs de l’Elysée ne sont pas dignes de France !

Je dirai tout ce que j’ai sur le cœur et peu m’importe ce que ça me coûtera
La liberté en ligne de mire sera mon seul chemin de croix
Je vous salue bande de salauds, vous et vos pères les faux-dévots
Les fous de guerre et les fachos et vous les bons aryens !

Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire du Père Fouettard !
Ah les salauds ! Chante à la gloire de la victoire de la Mère Facho !
Je vous salue bande de salauds, vous et vos pères les faux-dévots
Les fous de guerres et les fachos et vous les bons aryens !

Paroles : Ridan. Musique : Ridan et Alain Félix.

A propos de Pierrick Tillet 3784 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.