Poste de secours contre la morosité

Photo : Morosite1.jpg

Un graffiti, un dessin, une photo, un détournement, l’imagination est sans limite et la rigolade au galop arrive comme Zorro chez les mangeurs de haricots. Qui a dit qu’on s’ennuyait ?

Photo : Morosite2.jpg

Pour l’ensemble de son œuvre le Parti fauxcialiste gagne haut la main le titre fort disputé de la meilleure tête à claques. Mais, rassurons les partisans de l’ordre, notre bien-aimé gouvernement pourrait bientôt embastiller les mauvais esprits. « Si l’agitation sociale perdure […] toutes les conditions sont réunies pour la perpétration d’un coup pourri. »

Photo : Morosite3.jpg

Car le savoir-faire français, c’est la parfaite entente police-justice contre ces mauvais esprits qui donnent un petit air guilleret au mur le plus rébarbatif.

Photo : Morosite4.jpg

Détention dans un stade militairement gardé pour ce manque total de respect de la ripoublique vallsienne de Pompéi ?

Photo : Morosite5.jpg

Un mémorable graffiti sur un mur de Genève disait : « Attention à la fermeture automatique des paupières ! »

Photo : Morosite6.jpg

Quand l’Espagne a adopté une législation interdisant les manifestations de soutien aux expulsés, les mauvais esprits ont remarqué, dans le même temps, la large dépénalisation de la fraude fiscale, de l’abus de biens sociaux et des autres délits financiers. Valls se dit le défenseur des « valeurs ». « Valeurs boursières » serait plus précis.

Photo : Morosite7.jpg

« Glissements progressifs du plaisir », un film d’Alain Robbe-Brisé. Pour Alain Robbe-Grillé il aurait fallu une photo de policier-barbecue.

Photo : Morosite8.jpg

« Poste de secours contre la soif. » Au XIXe siècle bien des bistrots parisiens étaient ornés de ce panonceau.

Photo : Morosite9.jpg

Dans le mot CasseuRS il y a trois lettres capitales. Quand j’étais petit une affiche de propagande présentait les CRS comme « Les anges de la route ». J’étais petiot, j’avais déjà l’esprit mal tourné, mais je ne voyais pas les anges avec un foulard comme ça…

Photo : Morosite10.jpg

Tu me diras qu’en l’occurrence le foulard…

Photo : Morosite11.jpg
Au petit matin un jeune con avec sa moto fonce sur notre barrage filtrant au risque de blesser quelqu’un. Trop jeune ? Non. Surtout vraiment trop con pour entendre tout ce qu’il doit à ceux qui ont naguère « emmerdé tout le monde ».

Photo : Morosite12.jpg


« Savez-vous que sans nous / Personne ne peut rien du tout ? » La chanson c’est « La moyenne » de Colette Magny.

A propos de Pierrick Tillet 3818 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.