Réfugiés : mais pourquoi diable viennent-ils chez nous ?

Homs.jpg
« Ils feraient mieux de rester chez eux. » Voici quelques réponses rapides à cette affirmation péremptoire trop souvent renouvelée à propos des réfugiés qui se pressent à nos portes.

Irak et Syrie. Vends appartements dans tous les quartiers de Homs (photo) et nombreuses autres villes. Petit prix. Prévoir travaux. Nombreuses photos sur demande auprès de votre moteur de recherche.

Afghanistan. Plus de onze mille civils tués ou blessés en 2015. Pour avoir l’équivalent en France, il aurait fallu que les divers attentats que nous avons connu en 2015 aient fait… 23 500 victimes. Source.

Érythrée. Un pays gouverné par un régime sympathique dont l’armée, parmi bien d’autres distractions, abat des jeunes conscrits. Les civils blessés et le gosse tué sont des dommages collatéraux. Source.

Soudan du sud. La famine y atteint des niveaux alarmants. Les prix des produits alimentaires sont très élevés. Des dizaines de milliers de morts à venir selon les organisations humanitaires. Source.

Koweit. Les Bidoun, les « sans », comprendre les citoyens apatrides sans papier, sont une spécificité de divers pays du Moyen-Orient. Au Koweit ils n’ont pas le droit de travailler officiellement, sont interdits de séjour dans les hôpitaux et les écoles parmi d’autres vexations. Source.

Iran. Restrictions sévères à la liberté d’expression, d’association et de réunion. Journalistes, défenseurs des droits humains et syndicalistes arrêtés et emprisonnés. Recours à la torture répandu. Les femmes et les minorités ethniques et religieuses souffrent de discrimination généralisée. Les homosexuels sont accusés de vols ou viols et exécutés. Des condamnés ont été rendus aveugles, amputés ou fouettés. Neuf-cent-soixante-dix-sept condamnations à mort en 2015. Source.

Turquie. Le gouvernement fait la guerre à sa population dans le Kurdistan turc. Quarante morts par arme chimique à Yüksekova, 80% des habitations détruites par des tirs de chars à Cizre, trente-et-un morts dans un sous-sol d’immeuble, on ne sait quel exemple choisir parmi toutes les nouvelles de Kedistan, un site d’information en français. Et, si tu n’es pas encore convaincu de la future arrivée massive de réfugiés kurdes de Turquie, il faut lire et regarder ce reportage sur la destruction des villes kurdes.


Bourvil chante « La tendresse » et y’en a bien besoin après tout ça. Tiens, tu vois que toi aussi, ça te fait du bien de prendre l’air…

A propos de Pierrick Tillet 3813 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.