La grotesque et très conne présentation de Yassine Bourzou par LCI

La grotesque et très conne présentation de Yassine Bourzou par LCI

Yassine Bourzou est le nouvel avocat de Piotr Pavlenski. LCI vient de se distinguer en le présentant… avec un bonnet d’âne !

En temps de guerre, on ne s’indigne pas des saloperies et de la connerie de l’ennemi, on cogne !

Ils sont nombreux comme le journaliste Paul Moreira à s’indigner de cette présentation insultante et à porter l’affaire devant le CSA. Ils ont tort : comme pour l’interview sur BFMTV de Juan Branco par Apolline de Malherbe, l’exercice des journaleux de LCI, clairement sur la défensive, touche surtout au grotesque et à la pure connerie.

Nous ne sommes plus en phase de discussion ou de “conciliation à l’amiable” avec ces gens. Nous sommes en guerre. En temps de guerre, on ne s’indigne plus de la grossièreté de son ennemi, on ne se plaint pas de ses saloperies devant des “instances supérieures” aussi vaines que le CSA, on cogne ! C’est bien d’ailleurs que font les trous du cul de LCI, BFMTV and co : sentant les vents tourner, ils cognent avec la grossièreté, l’inanité et encore plus l’épaisse connerie qui est la leur.

La grossièreté, la saloperie, l’épaisse connerie des BFMTV/LCI ne doivent pas être considérées comme une insupportable attitude, mais comme un aveu de faiblesse, une aubaine, c’est-à-dire une incitation à laisser tomber nos derniers scrupules pour leur rentrer dedans comme ils le méritent.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.