C. Morel-Darleux : les canons à neige de la région Auvergne-Rhône-Alpes

C. Morel-Darleux : les canons à neige de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Voulez-vous un exemple de l’absurdité de crétins humains qui, pris dans l’engrenage d’un effondrement, redoublent de zèle pour précipiter leur chute ? Corinne Morel-Darleux raconte sur Twitter la lamentable histoire des canons à neige de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Depuis le début du mandat, malgré les alertes et propositions, la région Auvergne-Rhône-Alpes a investi 46 millions d’euros dans des canons à neige. Et seulement 2,7 millions pour la diversification des petites stations.

Depuis l’arrivée de MM Wauquiez et Chabert, la Région investit dans les canons à neige sans aucun critère d’altitude, fréquentation ou structure financière des stations et sans limite de budget, au risque de créer un effet d’aubaine néfaste aux stations.

Énergie, eau, froid : les canons à neige misent sur les trois facteurs rendus les plus critiques par le réchauffement climatique, c’est parier ce qui va le plus venir à manquer. Pas besoin de sortir de l’ENA… C’est absurde !

Résultat, on y est : il fait trop chaud pour les faire tourner. Dans les Pyrénées, la neige est acheminée par rotations d’hélicoptère. Ici, c’est par camions. Des remèdes de court terme qui participent du mal.

Sous couvert d’aider les stations, la collectivité encourage la fuite en avant et manque à son devoir de protection. Les élus devraient écouter les scientifiques, utiliser l’argent public de manière éclairée et penser l’avenir.

On pouvait en faire, des choses, avec 46 millions.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.