Jungle de Dunkerque : où sont les barbares ?

Photo 1-dunkerkexxx.jpg

Bienvenue en enfer à Grande Synthe près de Dunkerque ! L’enfer n’est pas la menace d’une hypothétique punition divine.

Photo 2dunkerkexxx.jpg

Où sont les barbares ? Pendant des mois le maire de Grande Synthe a tenté en vain d’obtenir de l’État la création d’un camp avec des conditions de vie acceptables. Il fournissait le terrain. Niet !

Photo 3dunkerkexxx.jpg

Où sont les barbares ? Pour créer ce camp le maire a fini par s’adresser à Médecins sans Frontières qui le finance sur ses propres fonds. Mais l’État a longtemps refusé cette création.

Photo 4dunkerkexxx.jpg

Où sont les barbares ? Environ 2500 réfugiés vivent dans la jungle de Grande Synthe. Beaucoup de familles avec des enfants. Des bébés. Des femmes enceintes.

Photo 5dunkerkexxx.jpg

Où sont les barbares ? La police filtre l’entrée de la jungle et souvent ne laisse pas entrer les couvertures, les tentes et les matériaux de construction pour des abris.

Photo 6dunkerkexxx.jpg

Où sont les barbares ? Sans les dons des particuliers, sans les bénévoles qui organisent le minimum vital et remontent le moral, sans la chaîne des personnes dévouées ici comme au loin, combien de morts déplorerait-on ?

Photo 7dunkerkexxx.jpg

Où sont les barbares ? Jordi Oliver a photographié les habitants du bidonville de Grande Synthe. Sur son site tu trouveras toutes les photos de son reportage dont les êtres humains donnent, malgré la désolation infernale, une étrange impression de douceur.

Photo 8dunkerkexxx.jpg

Où sont les barbares ? Pas sur les photos de Jordi Oliver à Grande Synthe. Mais alors où ? Si tu ne le sais pas, ton cas est vraiment désespéré.


Les Ogres de Barback et les Hurlements d’Léo chantent Salut à toi des Bérurier noir.

A propos de Pierrick Tillet 3813 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.