“Démocratie” : faudra tout de même sortir du déni à un moment

“Démocratie” : faudra tout de même sortir du déni à un moment

Trouvé ça sur le fil Twitter d’un dénommé @Beuargh. Je trouve qu’y est très bien exposée notre problématique démocratique d’aujourd’hui.


Juste comme ça, je rappelle qu’on est grosso modo à mi-mandat de Macron et de sa majorité. En théorie, on peut se considérer comme étant encore à mi-chemin de l’escalade qu’on a constatée. Ça c’est la théorie.

En pratique, en continuant comme ça, un certain nombre de points de rupture deviennent envisageables. Certains ont déjà été franchis durant la première moitié de mandat.

Notamment, la police est massivement sortie de la légalité, à un point tel qu’il faudra purger et refondre intégralement l’institution pour qu’elle retrouve la confiance du public.

Qu’on m’explique comment on pourrait encore croire en des élections libres et sans trucage en 2022

En l’état, la législation n’est plus qu’un recueil de prétextes, puisqu’on peut être poursuivi pour voies de faits sur agents après s’être fait tabasser par les agents en question.

Maintenant je veux qu’on m’explique comment, en sachant cela, on pourrait encore croire en des élections libres et sans trucage en 2022. Enfin, je suppose qu’un bon nombre d’entre nous n’y croient déjà plus, mais préfèrent ne pas le dire à cause de tout ce que ça implique.

Faudra tout de même sortir du déni à un moment.

Beuargh

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.