De gros fours pour les cérémonies de vœux 2020 des enfoirés

De gros fours pour les cérémonies de vœux 2020 des enfoirés

Les vœux, pour les adresser, faut au moins qu’il y ait des gens qui veuillent bien les recevoir. Et pour ceux des zozos de la macronie, ça ne s’est pas trop bien passé en ce début 2020.

Éric Bouchité, candidat LREM à la mairie d’Alès lors des prochaines municipales, s’est pris une sévère rebuffade en essayant de présenter les siens :

Pas mieux pour la directrice de Radio France, Sybile Veil. Le “Chœur des esclaves” de Nabucco, repris impromptu par les chœurs de Radio France dans les travées, n’était pas forcément la musique d’accompagnement qu’elle attendait :

Dernier exemple de gros fours cuisants, Nicole Belloubet, garde des Sceaux, se fit proprement humiliée par les avocats du palais de justice de Caen qui jetèrent leurs robes à ses pieds en guise de protestation [photo]. Mais à une Belloubet nul affront n’est accessible : la ministre lobotomisée débita ses vœux comme si de rien n’était.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.