Bombardements iraniens sur les bases US : « Jusqu’ici tout va bien ! »

Bombardements iraniens sur les bases US : « Jusqu’ici tout va bien ! »

La réaction iranienne à l’assassinat du général Soleimani par un drône US ne s’est pas faite attendre. 15 missiles ont été tirés dans la nuit du 7 au 8 janvier sur les deux bases américaines établies en Irak.

Comme de bien entendu dans ce genre de situation, les déclarations guerrières fleurirent sans trop de discernement, encore moins de finesse.

Hassan Rohani (président iranien, vengeur lyrique) :

« Les USA peuvent couper la main à Soleimani, mais l’Iran ripostera et coupera la jambe des Américains. »

Benjamin Netanyahou (premier ministre israélien, sur la défensive et dans ses petits souliers) :

« Quiconque nous attaque recevra une riposte retentissante ! »

Jean-Yves Le Drian (ministre français des Affaires étrangères, convenu et creux comme à son habitude) :

« La France condamne les attaques conduites cette nuit par l’Iran en Irak. »

Mais la palme de la bêtise au président américain qui, après les frappes nocturnes iraniennes contre les propres troupes de son pays – les États-Unis d’Amérique, excusez du peu ! – s’est fendue d’une déclaration hallucinante :

« Tout va bien ! Des missiles ont été lancés depuis l’Iran sur deux bases militaires situées en Irak. Évaluation des pertes et dommages en cours. Jusqu’ici tout va bien ! Nous avons de loin l’armée la plus puissante et la mieux équipée du monde ! Je ferai une déclaration demain matin.« 

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.