Colette Magny : Répression/Exil/Les Tuileries

Quand vous vieillissez, le passé vous revient en bribes d’époques révolues, agitées, engagées (avec l’aide d’une de vos filles qui vous les remet soudain sous le nez). Les chansons de Colette Magny, par exemple, d’une toujours si brûlante actualité :

Mais tout n’était pas alors que fièvre et colère. La tendresse perçait sous la révolte. Colette Magny, toujours (paroles Victor Hugo) :

A propos de Pierrick Tillet 3646 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.