Bob Solo : vu d’en haut… la misère d’en bas

Bob Solo : vu d’en haut… la misère d’en bas

Paris ce matin. 100 portraits du banquier Macron, tête en bas, pour dénoncer l’inaction du gouvernement face à la crise sociale et climatique et annoncer l’ouverture d’une séquence d’actions. 100 portraits, à 100 jours des municipales. Ils font partie des 134 portraits réquisitionnés dans tout l’hexagone depuis février 2019 et « recherchés activement par la police ».

Autodidacte en tout, café-théâtre, chanson française (auteur-compositeur-interprète), sculpture, photo, écriture, et même agriculture, en rupture de ban avec "le système", je me cantonne désormais à produire de la pensée et de l'émotion. Je n'attends pas de jours meilleurs (ils seront pires) mais j'en fabrique comme je peux...