Vincent Lindon : « Aux oubliés de la start-up nation, il ne reste que la rue »

Vincent Lindon : « Aux oubliés de la start-up nation, il ne reste que la rue »

Pour l’édition 2019 de La Relève, organisée par le journal Les Échos, Vincent Lindon était chargé d’écrire un éditorial. Le voici, tout à fait en ligne avec l’appel à la grève du 5 décembre.

« Qu’est devenu l’État puissant et protecteur d’antan ?
Qu’est-il arrivé aux services publics, jadis objets de fierté,
aujourd’hui, ruinés, reniés, raillés ? »

=> Source : Les Échos
=> Photo : le SOS du CHU de Caen.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.