Éloge de la grève : « Et si, aujourd’hui, on ne se laissait pas faire ? »

Éloge de la grève : « Et si, aujourd’hui, on ne se laissait pas faire ? »

Il y a des textes prémonitoires qu’il est bon d’exhumer aux moments opportuns. Celui-là, par exemple, à la veille de la grande grève du 5 décembre, datant du 1er mai 2018, écrit par Léonard Vincent, lu par Jean-Pierre Darroussin :

« Et si, aujourd’hui, on ne se laissait pas faire ?
Là, vraiment, non. Hier, d’accord, demain, je ne sais pas. Mais aujourd’hui : NON. »

=> Source : Le Média

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.