Macron humilié à Rouen : « Vous allez déclencher une guerre civile »

Macron humilié à Rouen : « Vous allez déclencher une guerre civile »

Un “président” réduit à ne plus faire que des visites surprises (ou sous escortes blindées), comme ici à Rouen où il a mis un mois à se rendre, quasi incognito, un mois après la tragédie de Lubrizol.

Un « président » racaille, accueilli comme il se doit – c’est-à-dire comme un malpropre – par les citoyens de ce pays.

« Vous n’arrêtez pas de faire passer des lois par derrière pour nous voler, vous allez déclencher une guerre civile. »

Un “président” hué, bafoué, humilié, qui n’a plus de “président” qu’une étiquette usurpée, piétinée, détestée.

Comment croyez-vous que tout ce bordel va devoir se terminer (je veux dire pour Macron et sa bande) ?

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.