Incendie Lubrizol à Rouen : deux barbares, deux salauds

Incendie Lubrizol à Rouen : deux barbares, deux salauds

Non, les barbares et les salauds ne sévissent pas que dans la police française, mais aussi au sommet de l’État. En voici deux spécimens sinistres s’exprimant en totale irresponsabilité à propos de l’incendie de l’usine Lubrizol classée “Seveso seuil haut” à Rouen :

  • Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner :

« Au moment où je vous parle l’incendie est maîtrisé, il est cantonné, il ne devrait pas se développer de nouveau, par contre il faudra plusieurs plusieurs jours pour en venir à bout. »

  • Le préfet de Normandie Pierre-André Durand :

« Avec un risque possible de pollution de la Seine par débordement des bassins de rétention. »

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.