La merde parfumée au homard dans le côlon d’Isabelle Balkany

La merde parfumée au homard dans le côlon d’Isabelle Balkany

Dans la série la merde reste de la merde, un diagnostic très “anatomique” de Zoé Sagan sur un monde pestilentiel (titre et intertitre : Pierrick Tillet).


Comme je suis certaine qu’il y a ici des experts juridiques j’ai une question sans réponse à résoudre de toute urgence. Suppose que je blanchisse 16 millions d’euros, que j’achète des maisons en cachette du fisc un peu partout dans le monde. Suppose que je me fasse gauler et que je prenne une peine de prison de 3 ans ferme. Est-ce que je peux manger 3 jours après du homard avec mes copines ? Si c’est en France, apparemment oui.

Je parle ici du cas d’Isabelle Balkany la divine. La meuf dit qu’elle peut pas aller en prison parce qu’elle est malade, mais depuis 3 jours elle court les caméras, reprend un poste de maire et déjeune telle la femme d’Obélix. Moi, quand j’ai juste une grippe, j’arrive pas a me déplacer de mon frigo à mes toilettes et Isabelle la mourante elle, elle se tape la tournée des grands ducs. Comme la femme d’un parrain vexé dans son égo d’avoir été puni sans pouvoir rétorquer. Le plus drôle c’est que son mari qui doit déjà être équipé d’un smartphone et d’une télévision arrive à suivre tout ça à la télé et sur Twitter. Il voit sa vie continuer comme avant mais par écran interposé. Il sait qu’il doit se reposer. Qu’on va bien le traiter. Il est content que sa femme le venge. Qu’elle montre sa puissance aux Français. Elle a eu Nicolas Sarkozy longuement au téléphone. Même Carla envoie des smileys à Isabelle depuis Instagram. Tout le monde se marre. C’est dimanche, on est bien entre copains. On insulte les Français comme tous les jours depuis 30 ans, pour faire sourire Patrick l’invincible. Depuis sa cellule il sent le goût du homard. Elle mange pour deux. Elle sait que c’est difficile pour Patrick d’être dans la taille d’un studio parisien. Lui qui vivait dans le luxe et l’opulence.

J’ai été tellement surprise de voir que cela était possible en France qu’il me faut une explication juridique. Froide. Terre à terre. Sans émotion. Amies avocats et avocates, expliquez moi comment on peut être condamné à de la prison ferme et ensuite vivre comme Arielle Domsbale dans Paris ?

Comment voulez-vous que les jeunes ne pètent pas un plomb ?

Moi, en la regardant libre avec son homard du dimanche, je me suis dis si je roule un joint d’herbe pour me calmer et que je vais marcher dans la rue avec je peux me faire arrêter par un flic et finir en garde à vue. Elle, elle triche, vole, ment, pendant 3 générations et rien, à la cool mamy. Comment voulez vous que les jeunes ne pètent pas un plomb ? C’est au-delà de toute réalité. Ce deux poids deux mesures est à deux doigts de faire exploser ce pays. Ça devient intenable.

Jean Luc Brunel faisait des teufs à Paris cet été alors qu’il était soi disant recherché pour avoir vendu à son ami Jeffrey Epstein deux Françaises de 12 ans pour son anniversaire. Pendant ce temps les mises en examen de ministres tombaient comme des mouches. Ça n’arrêtait pas avec des histoires toutes plus sordides les unes que les autres sans que personne ne perdent ses salaires. Même multi-condamné en France, l’argent continue de tomber. Pour une certaine classe. Ceux qui ont l’hégémonie parlementaire et culturelle.

Comment tu expliques à un jeune en stage depuis 2 ans, qui a un crédit de 15 ans pour s’offrir 4 ans d’études supérieures, qu’il devrait être satisfait de sa rémunération mensuelle de 580 euros pendant qu’Isabelle Balkany digère son homard en contemplant ses millions volés aux Français.

Comment peut on expliquer à un enfant de quoi est fait notre monde politique et économique ? Comment lui dire la vérité ? Tout est si absurde, comment lui dire simplement comment fonctionne la vie ? Oui petit, tu peux tuer comme Mulliez, l’héritier Auchan, qui cet été a pu faire disparaître à jamais deux pêcheurs grecs avec son bateau et rentrer manger chez lui pour la modique somme de 50.000 euros. Comment lui expliquer que quand Bernard Arnault détourne l’argent public, c’est autorisé pour lui ? Comment lui dire que quand tu voles et que tu es condamné par un juge et bien 3 jours après tu manges du homard au soleil ?

Qu’est-ce qu’on va dire à tous ces gens qui ne mangerons jamais de homard ? Pendant que les glaciers fondent et que les forêts brûlent, on regarde lentement la fin qui ressemble à un homard dans le côlon d’Isabelle Balkany. Apeuré, dans le noir, il appelle au secours en sachant que personne ne viendra le sauver. Ce homard, c’est moi ce soir. Je ne comprends plus rien. Je veux parler à un ou une avocate. Je veux vraiment savoir objectivement comment cette scène est possible. À force je ne sais plus si je vis dans une réalité parallèle, peut-être que je vis une parodie constante de la réalité depuis ma naissance. Ce qui expliquerait pas mal de choses. Sinon, aidez moi à sortir de cet épisode sans fin de Black Mirror.

=> Texte : Zoé Sagan (titre et intertitre : Pierrick Tillet)

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.