Cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde : la protestation silencieuse du petit Indien

Ils étaient trois mômes à symboliser l’ouverture (dans tous les sens du terme) de la Coupe du monde : un petit Blanc, une petite Noire et un petit Indien. Trois gamins invités sur le stade de Sao Paulo pour y libérer une colombe de la paix sous les applaudissements nourris du public et des joueurs à quelques secondes du coup d’envoi du premier match de la compétition. C’est alors que le petit Indien, 13 ans, a sorti et brandi une petite banderole rouge…

… sur laquelle était écrit le mot « demarcação » (c’est-à-dire l’appel à consolider la démarcation des terres indiennes au Brésil, bafouée dans de multiples conflits fonciers et par les expulsions de terre autoritaires).

Ah oui, bien sûr, vous n’avez pas vu cette image sur vos écrans ? Normal, elle n’a pas été retransmise à la télé.

A propos de Pierrick Tillet 3657 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.