Geneviève Legay : « Macron vient à mon chevet, je lui fous deux gifles »

Geneviève Legay : « Macron vient à mon chevet, je lui fous deux gifles »

Heureusement, il reste des personnages qui ne tournent pas autour du pot pour dire des choses bien senties. Geneviève Legay est de ceux-là. Du tonique, du vaillant. Une vraie Gilet jaune.

« On était en état de guerre alors qu’il ne se passait absolument rien. À part moi qui criait “liberté de manifester !” »

« Rabah Souchy, qu’est-ce que je lui dirais ? Je n’ose pas vous le dire… Que c’est un pauvre type. »

Interview : Denis Robert pour Le Média.

=> Source : Le Media

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.