Ukraine : L’OSCE se démarque de l’Union européenne

Selon le quotidien suisse Le Temps, l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) compte sur Vladimir Poutine pour relancer le dialogue en Ukraine et se démarque des positions prises par les États membres de l’Union européenne en matière de sanctions contre la Russie.

Selon Didier Burkhalter, président de la Confédération suisse et de l’OSCE, ces sanctions ne sont ni prioritaires, ni productives en matière de désescalade.

Une rencontre lundi avec les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne n’y a pas suffi. Dans la foulée, les sanctions contre la Russie étaient encore agravées.

La position méconnue de Poutine

Didier Burkhalter avait pourtant fait part d’un récent entretien avec Vladimir Poutine et révélé une position du président russe guère reprise par les médias occidentaux :

<< Vladimir Poutine s’était exprimé contre les référendums à l’est de l’Ukraine. À l’issue du scrutin, il n’a pas reconnu la revendication des indépendantistes, mais a simplement demandé de respecter les résultats. >>

Selon le président de l’OSCE, la seule solution passe par l’instauration rapide de tables rondes entre les parties, tant au niveau local que national, sinon international.

Les réticences de l’Union européenne

Et de nommer un médiateur européen pour l’OSCE, le diplomate allemand Frank-Walter Steinmeier. Et d’espérer très vite la nomination d’un médiateur ukrainien.

Didier Burkhalter : << Il n’y a pas que des fascistes à l’ouest du pays et que des terroristes à l’est. >>

Problème : certains pays européens (la Pologne, la Suède) remettent sourdement en cause l’impartialité de l’OSCE [dont fait partie la Russie, ndlr]. Et de fait, s’ils soutiennent officiellement « les efforfs » de l’OSCE en matière de négociations, les ministres des Affaires étrangères européens se sont bien gardés d’approuver la feuille de route que leur proposait Didier Burkhalter.

De son côté, dès mardi, Vladimir Poutine a jugé << extrêmement important >> de mettre cette feuille de route en oeuvre sans tarder.

A propos de Pierrick Tillet 3645 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.