Bob Solo, plein la gueule : il n’y a pas de planète B !

Bob Solo, plein la gueule : il n’y a pas de planète B !

Lundi 29 juillet 2019, « jour du dépassement » écologique mondial, selon l’institut de recherche international Global Footprint Network.

À cette date, les Humains ont consommé plus de ressources naturelles que la Terre n’est capable d’en produire et leurs activités ont émis plus de gaz à effet de serre que la planète ne peut en absorber au cours d’une année.

Certains indicateurs (épuisement des ressources non renouvelables (charbon, pétrole, uranium), érosion de la biodiversité, pollution de l’eau, de l’air ou du sol…) n’étant pas pris en compte pour le calcul de cette moyenne, une méthode les incluant obtiendrait un dépassement encore plus tôt dans l’année.

En 1970, le « jour du dépassement » tombait à la mi-décembre !

Les écarts entre pays sont de plus en plus importants : le Qatar épuise ses ressources en 40 jours environ, l’Indonésie en environ 10 mois…

En 1970, le « jour du dépassement » tombait à la mi-décembre.

Quant à l’expression l’humanité vit “à crédit” pour le reste de l’année, elle est tout simplement fallacieuse : où est la “banque” qui nous “prêterait” de quoi tenir? Elle n’existe évidemment pas.

Avant/maintenant

Autodidacte en tout, café-théâtre, chanson française (auteur-compositeur-interprète), sculpture, photo, écriture, et même agriculture, en rupture de ban avec "le système", je me cantonne désormais à produire de la pensée et de l'émotion. Je n'attends pas de jours meilleurs (ils seront pires) mais j'en fabrique comme je peux...