Pia Klemp et Carola Rackete : deux capitaines valeureuses

Pia Klemp et Carola Rackete : deux capitaines valeureuses

Pia Klemp et Carola Rackete sont allemandes. Toutes les deux commandaient des bateaux chargés d’émigrés qu’elles tentaient de sauver. Deux valeureuses, aujourd’hui en état d’arrestation.

Entendons-nous bien : non, les migrations en cours ne sont pas « un bienfait pour l’Europe » comme se plaisent à le proclamer certains inconscients illuminés. La vague migratoire actuelle est un fléau engendré par deux autres fléaux, les guerres et le dérèglement climatique dont nous, nations occidentales « favorisées », portons l’écrasante responsabilité. Les migrations sauvages de masse résultent toujours d’un déséquilibre planétaire grave.

Oui, ces migrations de masse menacent de déséquilibre démographique les pays où se précipitent les migrants. Ces problèmes seraient sans doute moindre si les pays occidentaux s’entendaient pour réguler et répartir ce flux sauvage. Mais qu’attendre de pays malades, recroquevillés sur un lustre d’antan envolé ?

On ne laisse pas des êtres humains se noyer dans des conditions atroces

Reste qu’une fois ce constat d’échec établi sur le fléau migratoire, la priorité des priorités devrait être le sauvetage humanitaire des déracinés. On ne laisse pas des êtres humains se noyer dans des conditions atroces, d’où qu’ils viennent et quels qu’ils soient. Voilà pourquoi Pia Klemp et Carola Rackete sont des valeureuses de ces temps troublés.

Jugée en Italie, Pia Klemp risque aujourd’hui vingt ans de prison et une amende de 15.000 euros pour chaque vie qu’elle aura sauvé. Vous entendez bien, une peine proportionnelle au nombre de sauvetages humains effectués !

Ayant forcé en désespoir d’attente le blocus de la douane italienne à Lampedusa, Carola Rackete a été déclarée hors-la-loi, accusée de rébellion et assignée à résidence en attente de son jugement. Son bateau le Sea Watch 3, a été mis sous séquestre comme « bateau pirate ».

Quelques lueurs d’espoirs

Une fois de plus, entendons-nous bien : il n’est pas question de laisser les autres pays occidentaux profiter du problème pour régler leur conflit avec l’italien Salvini. Tous portent là encore, à charge égale, l’écrasante responsabilité de la situation, France comprise. Faut-il qu’on rappelle à nos autorités les tragédies à répétition de la vallée de la Roya ?

Mais outre les actions courageuses de quelques héros des temps modernes comme Cédric Herrou, Pia Klemp ou Carola Rackete, quelques lueurs d’espoirs apparaissent à travers de fortes réactions populaires en faveur de ces derniers.

Une pétition en faveur de Pia Klemp a recueilli quelques 80.000 soutiens. Deux cagnottes ouvertes pour permettre à Carola Rackete d’honorer ses frais de justice ont rassemblé en quelques jours, l’une la somme de 241.000  euros, l’autre presque 400.000 euros. Comme avec le soulèvement des Gilets jaunes, comme pour les soutiens spontanés au boxeur Dettinger, l’honneur est sauvé par les humains d’en bas.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.