Wangari Maathai : « Nous n’avons le droit ni de fatiguer ni de renoncer. »

Wangari Maathai : « Nous n’avons le droit ni de fatiguer ni de renoncer. »

Wangari Maathai, à la tête du Mouvement de la ceinture verte, à mené le plus grand projet de reboisement d’Afrique, elle poursuit une lutte acharnée avec les femmes kenyanes contre la déforestation : quelque trente millions d’arbres ont été plantés en trente ans.

Mais son mouvement, outre les arbres, sème aussi des idées, et sa croisade écologique se heurte de plein fouet au régime. Elle est victime de brutalités policières, de harcèlements, et se retrouve à maintes reprises derrière les barreaux. Mais en ardente militante, elle ne cède jamais.

À travers son histoire personnelle, Wangari, la petite paysanne des Hautes Terres devenue prix Nobel, démontre que des gestes simples suffisent parfois à susciter de profonds bouleversements sociaux et politiques. Son témoignage sans concession est un message d’espoir autant qu’un plaidoyer pour l’action. Elle conclut d’ailleurs par un seul mot d’ordre :

« Nous n’avons le droit ni de fatiguer ni de renoncer. »

Autodidacte en tout, café-théâtre, chanson française (auteur-compositeur-interprète), sculpture, photo, écriture, et même agriculture, en rupture de ban avec "le système", je me cantonne désormais à produire de la pensée et de l'émotion. Je n'attends pas de jours meilleurs (ils seront pires) mais j'en fabrique comme je peux...