Hollande, la finance et l’angoisse finale du banquier

Regardez, écoutez bien ce qui va se dire dans la vidéo qui suit. Il s’agit de l’interview d’un banquier, Nicolas Doisy, « chief economist » de Cheuvreux, filiale du Crédit Agricole, interrogé par François Ruffin pour l’émission de Daniel Mermet, « Là-bas si j’y suis » (France Inter). Écoutez bien jusqu’au bout de la phrase finale, déterminante.

<< Là, c’est le gros coup d’angoisse >>

Voilà, je vous le fais sans commentaires. Les propos du film se suffisent à eux-mêmes, non ? Maintenant c’est à vous de voir…

Générique :

« Le plan de bataille des financiers », un sujet de François Ruffin, réalisé par Olivier Azam (Les Mutins de Pangée – Avril 2012). Avec Fakir et « Là-bas si j’y suis ».

A propos de Pierrick Tillet 3860 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.