Le fichage généralisé, une garantie de liberté pour tous

Et si on arrêtait la paranoïa ? « Tous fichés », la belle affaire ! Je demande instamment à être fiché.

1/ Si tout le monde est fiché, alors c’est comme si personne ne l’était.

2/ Car le problème n’est pas de savoir qui est fiché, qui est filmé, qui est pris en filature ou écouté en douce…

3/ … mais combien, en ces temps d’austérité et d’économie drastique sur les coûts de fonctionnement administratifs, il reste de fonctionnaires pour exploiter toutes ces données !

4/ Vous voulez un exemple ? Prenez le cas de ce Mohamed Merah, le « terroriste » de Montauban et de Toulouse. Fiché, surveillé par les barbouzes tant américains que français, repéré pour avoir fait moult séjours en Afghanistan ou au Pakistan. Mais parvenant au nez et à la barbe de ces pandores ahuris à se surarmer et à commettre sans frein ses massacres.

5/ Rappelez-vous encore ce bon vieux KGB soviétique, succombant d’un excès de fiches que plus aucun sinistre commissaire politique n’était en mesure d’exploiter

Le fichage intégral ? Un fantasme d’impuissants. Et la liberté garantie pour tous, même pour les gredins 😀

A propos de Pierrick Tillet 3788 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.