Programme du Front de Gauche (8/9) : mondialisation heureuse

L__humain_d__abord2.jpgQu’est-ce qu’ils ont pu nous bassiner avec leur « mondialisation » : moderne, fait accompli, irréversible… Ringards, réacs, rétrogrades, ceux qui en dénoncent les excès.

Mais c’est quoi, en fait, leur « mondialisation » ? Eh bien, comme pour l’Europe, la perversion tortueuse d’une idée généreuse de confraternité. L’abolition de toutes les lois de protections sociales au profit d’une seule : celle du plus fort qui permet à un groupe dominant de mettre le monde sous séquestre.

Réponse du Front de Gauche…

Fiche 8 – La mondialisation heureuse

Tout de suite

– Retrait des troupes françaises d’Afghanistan
– Retrait de la France de l’OTAN (organisation militaire du groupe dominant)
– Reconnaissance de l’État de Palestine

Ensuite

– Réforme de l’ONU
– Établissement d’une nouvelle hiérarchie des normes internationales, fondée sur la primauté des normes sociales et environnementales
– Création d’un Tribunal de justice climatique sous l’égide de l’ONU

Commentaires

Bon allez, passons sur quelques facilités de langage à la mode. Cette manie de mettre du « environnemental », du « climatique » ou du « écologique »à toutes les sauces. Un tribunal de « justice », c’est un tribunal de justice avant d’être seulement « climatique ».

Mais reconnaissons que là encore, le FG va dans le bon sens.

D’un autre côté, vous me direz, c’est moi qui ait employé le qualificatif de mondialisation « heureuse ». Ne soyons pas naïfs. Les relations humaines seront toujours ce quelles sont : faites d’amitié, d’entente, de coopération, mais aussi et très souvent, de frictions, de frottements de… oui, comme pour l’Europe encore, de « prises de bec ».

Le seul souci d’une nation, d’un peuple, c’est de ne pas chercher à les envenimer, de ne pas voler aux secours du plus fort (l’OTAN), de ne pas privilégier l’intérêt à court terme d’une mafia financière, au détriment de notre avenir environnemental, écologique et climatique (tiens, là c’est moi qui l’ai dit !)

A propos de Pierrick Tillet 3648 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.