Programme du Front de Gauche (5/9) : une vraie République

L__humain_d__abord2.jpgLà, faut dire qu’on a sacrément perdu pied ! Entre les régressions machistes, les lois visant à protéger exclusivement des intérêts privés, les petites saloperies dégueulasses faites à nos amis étrangers (avec ou sans papiers), la République touche carrément le fond.

Ceux qui, sur ce point, se croient encore tenus de différencier une Le Pen d’un Sarkozy ne peuvent que procurer un plaisir inextinguible à certaines mouches sodomites.

Remettre de l’ordre dans ce taudis ? Le Front de Gauche essaie de s’y employer.

Fiche 5 – La République pour de vrai

Tout de suite

– Réaffirmation de la loi de 1905 sur la laïcité
– Instauration d’une négociation annuelle pour le respect de l’égalité professionnelle femmes, hommes
– Abrogation des lois LOPPSI, HADOPI et des lois sécuritaires et liberticides
– Régularisation des sans-papiers
– Abrogation de la loi organique relative aux lois des finances (LOLF) impliquant la réduction des dépenses publiques
– Abrogation de la RGPP (visant à justifier le non-remplacement des fonctionnaires) et plan de création d’emplois publics (enseignement, santé, justice, police…)

Ensuite

– Création du ministère des Droits des femmes et de l’Égalité
– Loi-cadre contre les violences faites aux femmes
– Lois de lutte contre le sexisme

Commentaires

Sur ce coup, ils me plaisent bien les programmateurs du FG ! La régularisation des sans-papiers, par exemple. De quoi moucher grave les plaisantins qui croient voir des ponts entre le FG et le FN.

Simplement, le programme du FG aurait gagné à rappeler avec encore plus de force les trois principes non négociables de notre République :

LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ

Devrait même pas y avoir besoin de lois spécifiques sur l’égalité femmes-hommes, sur les droits des étrangers, des jeunes, des vieux, des jaunes, des noirs… Juste rappeler avec fermeté nos trois principes fondamentaux. Et les faire respecter ! Par tous et pour tous, sans distinction de sexe, d’origine ou de couleur.

D’ailleurs, je pense que chaque futur représentant du peuple devrait signer pour être éligible dans notre République un engagement de respect solennel de ces trois principes. Ça vaudrait mieux que les 500 misérables signatures de notables exigées pour se présenter au scrutin présidentiel.

A propos de Pierrick Tillet 3658 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.