Affaire Charlie Hebdo : 100 coups de fouet si vous ne vous indignez pas avec nous !

La couv' à laquelle vous avez échappéCe qu’ils peuvent gonfler avec leur affaire Charlie Hebdo, feuille de chou vieillissante prise à partie par une bande de toqués islamistes.

<< Liberté d’expression ! Droit au blasphème ! Le rire comme « pulsion démocratique »  LOL ! >>


Ce qu’il ne fallait pas entendre comme c… bêtises pendant cette manif’ d' »indignés » bobos sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, en ce grisouilleux dimanche automnal !

Manquait plus que BHL pour brandir à la Jeanne d’Arc l’étendard offusqué de l’indignation outragée (et occuper avantageusement les plateaux télés).

Un attentat c… condamnable

Bien sûr qu’elle était con et condamnable, l’intervention des barbus d’opérette, leur sale bombinette incendiaire, la destruction des locaux, le piratage du site web.

Mais en même temps, à quoi rimait cette provoc’ infantile à deux balles de « Charia hebdo », qu’aurait pu signer une Marine Le Pen ?

Supposez que pendant leur manif courroucée, un imam espiègle distribue une feuille de chou satirique avec en manchette un titre fendard du genre :

<< Paix à leurs cendres ! >>

Êtes-vous sûr qu’ils partiraient bras dessus-bras dessous siroter ensemble à la santé de l’humour ?

L’humour, parlons-en

L’humour, parlons-en. Rappelez-vous « l’attentat » de leur ex-grand gourou, Philippe Val, contre la liberté d’expression de son collaborateur réfractaire, Siné. La liberté d’expression, d’accord, pas de problème ! Mais partagée entre tous, si vous le voulez bien.

Nul doute qu’il se revendiquait aussi de l’humour, le zozo aviné qui dessina en lettres de sang les initiales de son association dans le dos d’un petit nouveau en guise de bizutage.

J’imagine les Gébé, Reiser de la grande époque. Qu’auraient-ils fait devant un tel coup du sort ? Sans doute un solide bras d’honneur rigolard à toutes les intolérances et à toutes les pompes d’où qu’elles viennent, au milieu des gravats fumants d’un humour calciné.

Cavanna, Wolinski, à entendre les jérémiades si pontifiantes et à sens unique de vos rejetons, vous ne vous retournez pas dans votre tombe ? Oh, pardonnez, vous n’y êtes pas encore ! Mais avouez que c’est un coup à vous donner envie de presser le pas final, non, ha ha ha [humour] ?

A propos de Pierrick Tillet 3740 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.