Des Gilets jaunes à la rencontre de la population, par Manon Le Bretton

Des Gilets jaunes à la rencontre de la population, par Manon Le Bretton

Parmi les actes décisifs que devraient accomplir les Gilets jaunes, il y a la rencontre avec la population. Population qui soutient très majoritairement le mouvement, mais dont il importe désormais qu’elle le rejoigne.

Voici le court récit par Manon Le Bretton d’une rencontre poignante entre Gilets jaunes et habitants d’un quartier de Castelnaudary :

Incroyables échanges aujourd’hui avec des habitants du quartier des Fontanilles à Castelnaudary, dont certains écœurés de tout.

Face aux Gilets jaunes venus soutenir les petits commerces, ils commencent par nous lancer à la figure le mépris dont ils sont l’objet, et leurs préjugés sur les GJ aussi. La discussion est d’abord très vive, les regards assombris par l’amertume. Mais peu à peu la colère retombe dans une profonde inquiétude. On est, au fond, tous dans la même galère. On a tous peur pour l’avenir de nos gamins. Le chômage n’épargne plus ceux qu’ on croyait nantis…

Hier, réunion des GJ volontaires qui organisent la grande Assemblée des GJ du bassin lauragais, réinventant les méthodes d’éducation populaire pour raccrocher les dégoûtés. Et le défi incroyable d’organiser à 30 qui se découvrent une assemblée de 200 personnes, où chacun pourrait devenir acteur…

Ce qui se passe là est poignant. J’ai l’impression de toucher chaque jour, avec les Gilets Jaunes, à la quintessence de la politique. Celle qui ne vous raconte pas d’histoires et qu’ on se prend en pleine figure. Mais la seule qui pourrait, pour de vrai, changer le monde.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.