Sondage 7 février : Gilets jaunes sur un nuage, “Grand débat” contesté, Macron dans les choux

Sondage 7 février : Gilets jaunes sur un nuage, “Grand débat” contesté, Macron dans les choux

Il est des sondages dont les résultats parlent d’eux-mêmes. Celui de YouGov diffusé via le Huffington Post ce 7 février 2019, par exemple.

Sur les Gilets jaunes :

  • 64 % des Français soutiennent le mouvement des Gilets jaunes (+2 points en un mois)
  • 77 % des Français jugent la mobilisation des Gilets jaunes justifiée (+3 points)
  • 52 % des Français jugent que les Gilets jaunes ne doivent pas cesser leur mobilisation pendant le “Grand débat national” (36 % contre)

Sur le “Grand débat national” :

  • 58 % des Français se jugent insuffisamment informés de l’organisation du “Grand débat national” (38 % d’un avis contraire)
  • 54 % des Français considèrent que les propositions émanant des débats ne seront pas restituées « en toute transparence et impartialité » (32 % d’un avis contraire)
  • 58 % des Français considèrent que ces propositions n’infléchiront pas la politique du gouvernement
  • 71 % des Français souhaitent que les « décisions prises suite au grand débat » soient soumises à référendum (19 % d’un avis opposé)

Sur Macron et son gouvernement :

  • 73 % des Français ont un avis défavorable sur Emmanuel Macron (21 % d’avis favorable – stable par rapport au mois précédent)
  • 75 % des Français jugent défavorablement l’action du gouvernement (19 % d’un avis contraire)

(enquête réalisée du 30 au 31 janvier auprès de 1 037 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas ; marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.)

Vous ne croyez pas aux sondages ? D’autres enquêtes montrent une remontée d’Emmanuel Macron dans l’opinion ? Chiche qu’on départage tout le monde par un Référendum d’initiative populaire (RIC) :

Françaises, Français, êtes-vous pour ou contre le maintien d’Emmanuel Macron au poste de président de la République ?

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.