Assumons : oui, nous, Gilets jaunes, appelons à l’INSURRECTION contre le pouvoir

Assumons : oui, nous, Gilets jaunes, appelons à l’INSURRECTION contre le pouvoir

Il paraît que le ministre Castaner à l’intention de lancer des poursuites judiciaires contre Éric Drouet pour appel à un « soulèvement sans précédent ». En vrai, le ministre Castaner a raison.

Mais alors il faudra qu’il nous poursuive tous, car nous tous, Gilets jaunes, n’avons désormais qu’un unique objectif : virer la voyoucratie financière au pouvoir, dégager les Castaner et consorts, les assigner devant un tribunal populaire pour qu’ils répondent de leurs innombrables forfaitures (je pèse mes mots).

C’est le mot « insurrection » qui leur fait peur ? Ils ont raison : c’est une INSURRECTION. Et une insurrection qui n’entend pas leur faire de cadeaux.

Qu’il hurlent et tempêtent autant qu’ils veulent, pendant qu’ils le peuvent encore. C’est le privilège des vaincus, la clope finale des condamnés. Quand nous les attraperons, le cul risque fort de leur chauffer. Que Castaner nous poursuivent tous en justice. Nous assumons. J’assume.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.