« Moi, je comprends la violence » : un plateau Cnews au bord de la crise de nerfs

Le philosophe Vincent Cespedes a mis tout un plateau Cnews en émoi en trouvant la violence des Gilets jaunes « compréhensible ». Tout le fossé entre le peuple exaspéré et une élite ayant gommé de sa mémoire la prise de la Bastille.

=> À lire aussi sur le yetiblog : La violence est le seul recours des peuples interdits d’expression

A propos de Pierrick Tillet 3821 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.