Gilets jaunes : passons-nous des Leetchi et aidons directement nos amis dans le besoin

Gilets jaunes : passons-nous des Leetchi et aidons directement nos amis dans le besoin

La banque Leetchi a cru bon rompre le contrat qui nous liait à elle pour le soutien à Christophe Dettinger. Exigeons le remboursement de nos dons… et virons-les directement sur le compte bancaire de notre ami.

L’affaire ne concerne d’ailleurs pas que Christophe Dettinger. Les sociétés de crowfunding, nous disait-on, permettent à chaque citoyen de participer à des opérations de financement participatif en passant outre les banques.

Or ces sociétés de crowfunding sont elles-mêmes des banques ou ont été rachetées par des banques (Leetchi appartient en réalité au Crédit Mutuel).

L’esprit Gilets jaunes : se passer du système et prendre nos solidarités en main

Passons-nous d’eux ! Ils ne valent même pas les attaques dont je les menaçais précédemment. Nous avons mieux à faire : virons nos dons directement sur les comptes des personnes ou des associations (culturelles, humanitaires, sociales…) qui nous solliciteront. En face, ils doivent comprendre que nous ne laisserons pas tomber nos amis.

Ces virements peuvent être effectués soit sur les comptes courants des personnes ou des associations intéressées, soit sur des comptes ouverts  pour l’occasion – rien de plus facile – par ces mêmes personnes ou associations, ou alors en créant des comptes Paypal.

Passons-nous au maximum des intermédiaires pourris du système genre Leetchi, utilisons les réseaux sociaux pour communiquer directement entre nous et prendre nos solidarités en main. C’est l’esprit Gilets jaunes.


C’EST FAIT ! Éric DROUET (Gilets jaunes) vient de lancer la cagnotte Gilets jaunes direct avec un compte Paypal (plus sûr que Leetchi et consortsr) ; cartonne d’entrée : plus de 21.000 euros en une demie-journée, plus de 1600 donateurs (soit environ 16 euros en moyenne par don). De plus, cagnotte ouverte jusqu’à fin mars ce qui permet de payer en 3 fois (mon cas) !

Cagnotte Gilets jaunes Éric Drouet – Cliquer sur l’image pour participer

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.