2019, une année sous le signe de la couleur

2019, une année sous le signe de la couleur

Coquelicots, gilets jaunes, blouses blanches, gyrophares bleus, stylos rouges… l’année 2019 s’annonce riche en couleurs et en colères. Je nous la souhaite debout, vaillante et offensive.


L’USINIER ET SES ENFANTS

Un riche financier, sentant sa mort prochaine,

Réunit ses enfants.

Voyez ce que j’ai fait, prenez-en de la graine,

Leur dit-il, plein d’orgueil, en montrant les bilans

Qu’il avait sous la main.

Je suis parti de rien. Je vous laisse en partage

Une immense fortune ; et vous saurez demain

L’importance de l’héritage.

Ma comptabilité vaut mieux qu’un long discours ;

Mes méthodes aussi ; pratiquez-les toujours ;

Elles m’ont enrichi : qu’elles soient donc les vôtres !

Mais j’ai surtout voulu vous dire avant ma mort

Que le travail est un trésor,

Surtout celui des autres.

=> Charles Vallet dit Charles Sanglier, « Les Fables du Sanglier », 1935.

Le Sanglier (1875-1962) est un militant syndicaliste révolutionnaire très actif au début du XXe siècle. Après avoir été très jeune apprenti imprimeur, puis enfant de troupe pour suivre la volonté de son père, il fait le plus clair de sa carrière comme postier ambulant. Autodidacte insatiable, il lit philosophie, sociologie, économie, suit les cours de Durkheim et Mauss au Collège de France et garde son appétit de savoir jusqu’à sa mort à 87 ans. Auteur d’une foule d’articles parus dans la presse professionnelle ou syndicale et de nombre de livres.

Plein Chant a republié une partie de ses fables en 2016 dans un livret destiné aux fidèles lecteurs de cet éditeur.

Un citoyen ordinaire à la rencontre des personnes cabossées par la vie.