POURQUOI JE VOTERAI EUROPE ÉCOLOGIE AUX PROCHAINES RÉGIONALES

Les élections Régionales approchent à grands pas. Sauf à avoir de solides arguments en faveur de l’abstention (ce fut mon cas lors des précédentes Européennes, ça ne l’est pas pour ce prochain scrutin), il convient au citoyen responsable de prendre position. Pour moi, c’est décidé : je voterai pour la liste Europe Écologie.

Ai-je hésité entre plusieurs listes avant de faire mon choix ? En fait, j’aurais bien voulu que le Front de gauche me contraigne à l’hésitation. Mais là, non, pas possible ! Ce malheureux parti de Gauche, contraint de se maquer avec un PC sous assistance respiratoire mais toujours tentaculaire et teigneux, fait pitié. La constitution aux forceps de plusieurs de leurs listes a fini par me décourager. __Un groupement politique réellement nouveau__ Pourquoi Europe Écologie ? J’ai déjà eu l’occasion de [m’exprimer sur le sujet|/index.php?post/PETIT-NOUVEAU-DE-LA-CLASSE]. Mais répétons puisque l’art de la persuasion réside dans la répétition. * Europe Écologie est le seul groupement politique réellement nouveau à apparaître dans le paysage politique français. Aucune comateuse position historique à défendre, aucun poste poussiéreux à sauvegarder. Quelques idées à faire valoir, ou au moins à tester. * Europe Écologie offre une ouverture intéressante sur des personnalités marquantes et agissantes de la société civile : José Bové, Augustin Legrand (les Enfants de Don Quichotte), Eva Joly (qu’on entend peut-être pas suffisamment tout au long de cette campagne), le grand Stéphane Hessel… * Europe Écologie a le mérite d’avoir au moins mis en ligne [un programme|http://fr.wikipedia.org/wiki/Europe_%C3%A9cologie#Le_programme] pas trop faisandé qui rejoint en grande partie [celui|/index.php?post/PETIT-ETAT-DES-LIEUX-EN-GUISE-DE-CONCLUSION] que je m’étais permis de proposer sur ce site. * Et puis. Et puis il y a la spécificité des Régionales, qui appelle à de nouvelles têtes décalées des pétrifiants lobbies régionaux. Il y a l’introduction de cette idée d’écologie politique, si pesamment et grossièrement reprise et manipulée par les vieux croutons finissants des partis traditionnels. Il y a cet impératif absolu de reconstruction originale du pays à tous les niveaux, face à la gangrène galopante de  »[la Grande crise|http://www.pauljorion.com/blog/?p=8121] ». __Soutien critique debout__ Cet argumentaire exposé, revenons aux réalités prosaïques et inaugurons une nouvelle forme originale de soutien : le soutien critique debout (plutôt que celui de l’extatique partisan couché). Figurez-vous, chers membres distingués d’Europe Écologie, que j’ai quelques mots bien sentis à vous dire ! * D’abord, quand un quidam, fut-il humblement himalayesque comme ma petite personne commune, adhère à votre groupement, paye sa cotise, vous fait ses offres de services par mail ( »« y a quelqu’un dans la maison ? » »), la moindre des choses, c’est de lui répondre autre chose qu’un laconique et terminal  »« oui, il y a bien quelqu’un dans la maison ! » » Et puis plus rien, sauf des mails automatiques. * Ensuite, ce n’est pas parce que vous avez frappé fort lors des précédentes Européennes qu’il faut aussitôt prendre la grosse tête et les grosses chevilles ! J’ai attentivement regardé [votre blog|http://europe-ecologie.net/], suivi vos propositions de campagne, regardé vos vidéos. Ben dites donc, pas toujours brillant, les amis ! L’incantation auto-satisfaite ne remplace pas toujours très heureusement la proposition. * Enfin, faudrait pas oublier que les discours servent à enflammer, à enthousiasmer, à entraîner, à convaincre. Pas à meubler piteusement des vides pour faire semblant d’exister. La [dernière intervention de la miss Duflot sur Rue89|http://www.rue89.com/regions-en-campagne/2010/02/18/cecile-duflot-lump-ou-le-simplisme-ecologique-139309] sous forme de critique LDB (langue de bois) des méfaits du sarkozysme, sentait sa facilité convenue gros sabots. __Longue vie à Europe Écologie !__ Donc, pas de souci, les gars et les filles, j’appelle à voter pour vous, je vais voter pour vous, je vous soutiens ! Mais rappelez-vous : qui aime bien, châtie bien. Ne tombez pas trop facilement et rapidement dans la gonflante billevesée politique. Ou alors, gaffe, je vous préviens, j’ai aux pieds des godasses bien astiquées pour les arrière-train trop suffisants.

A propos de Pierrick Tillet 3814 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.