LE PETIT NOUVEAU DE LA CLASSE

((/public/europe_ecologie.jpg|Europe Ecologie|L|Europe Ecologie))On a assez dit que notre paysage politique était désespérément figé et délabré, pour ne pas relever les quelques changements qui y apparaissaient de temps à autre. Or force est de constater qu’un petit nouveau est en train peu à peu d’émerger et d’y prendre une place assez solide : [Europe Ecologie|http://www.europeecologie.fr].

Autant vous le dire tout de suite, pas question ici de nous livrer à un quelconque panégyrique prématuré du petit canard. Ni de grimper comme un jouvenceau exalté au rideau des espoirs insensés. Juste d’essayer d’y voir clair. Plus qu’un parti politique, Europe Ecologie est plutôt un rassemblement de différents courants né autour de Daniel Cohn-Bendit en 2008 à l’occasion des élections européennes. Plutôt centré, que son leader s’en agace ou non, autour du parti des Verts. __Des personnalités pas encore « usées »__ Mais, fait original, par delà son succès aux élections européennes, Europe Écologie a su attirer autour de lui des figures de la société civile aussi intéressantes qu’Eva Joly ou [Erwan Lecoeur|http://fr.wikipedia.org/wiki/Erwan_Lec%C5%93ur]. Et des personnalités du monde associatif aussi divers que José Bové, [Yannick Jadot|http://fr.wikipedia.org/wiki/Yannick_Jadot] (Greenpeace), puis tout récemment Augustin Legrand (les Enfants de Don Quichotte). On peut à loisir discuter de la personnalité de telle ou telle de ses figures emblématiques. Celle de Daniel Cohn-Bendit ne manquera pas de faire couler beaucoup d’encre. De sa conversion d’étudiant « révolutionnaire » à celle de thuriféraire de la construction européenne. On peut gloser sur ses appels à une union généralisée, y compris avec le Modem de François Bayrou, à qui il a pourtant fait joyeusement pété les plombs un certain 4 juin 2009 sur [France 2|http://www.dailymotion.com/video/x9ht6v_clash-entre-cohnbendit-bayrou-eu09_news]. Mais plusieurs points retiennent l’attention. Par delà son personnage (on ne peut lui nier, même sur ce point, la qualité d’ « agitateur »), Daniel Cohn-Bendit a réussi l’exploit d’unifier le Parti des Verts, ce qui relève déjà de l’exploit. Les figures civiles et assohttp://yetiblog.org/admin/post.php?id=373ciatives qui ont rejoint ce mouvement tout neuf n’y figurent pas comme aimables pièces de décor, mais y déploient un activisme convaincu. Certaines offrent des gages d’intégrité rassurants (Eva Joly). Les personnalités politiques (Cécile Duflot, Marie-Anne Isler-Béguin, Marie-Hélène Aubert…) qui le composent ne sont pas encore vieillies aux arcanes pétrifiantes du pouvoir façon « éléphants » PS. On remarquera le respect assez naturel du quota entre femmes et hommes qui y prévaut. __Un programme pas trop vaseux__ Europe Écologie dispose surtout d'[un programme|http://fr.wikipedia.org/wiki/Europe_%C3%A9cologie#Le_programme] qui se tient. Sans points offusquants ni trop vaseux. Où j’ai même trouvé quelques mesures de [celui|/index.php?post/PETIT-ETAT-DES-LIEUX-EN-GUISE-DE-CONCLUSION] que j’avais modestement proposé ici-même : le revenu minimum d’existence, le revenu maximum acceptable, l’idée de bouclier social… Enfin, quoiqu’on en dise et quoiqu’on puisse en objecter, Europe Écologie a le mérite d’exister sur un marigot politique désolant. Les prochaines élections régionales permettront sans doute d’y voir plus clair à son sujet sur son enracinement dans notre paysage publique. Pour l’heure, en nier la pertinence à travers quelques points de détail et de personnes ne conduirait qu’à des égarements dialectiques assez pesants, comme ceux où se perd malheureusement l' »autre gauche », dont le processus d' »unification » est aussi interminable que chamailleur. La gravité de la situation actuelle et son évolution future forcément désastreuse si l’on n’y réagit pas au plus vite, imposeront de toute façon des alliances et des tolérances nouvelles. Loin des clivages stériles. Même par défaut. Pour toutes ses raisons, le rassemblement Europe Écologie ne retient pas seulement l’attention. Il me paraît le mériter.

A propos de Pierrick Tillet 3649 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.