APPRENDRONT-ILS UN JOUR, APPRENDRONT-ILS JAMAIS ?

((/public/Mary_Travers.jpeg|Mary_Travers.jpeg|L))Mary Travers, du trio Peter, Paul & Mary, vient de s’éteindre. Les membres du G20 auraient à coup sûr gagné à ré-écouter le refrain d’un des succès que popularisa ce groupe célèbre dans les années 60,  »Where Have All The Flowers Gone » ([Que sont devenues les fleurs|/public/que_sont_devenues_les_fleurs.html]) de Pete Seeger : ///html

Oh, when will they ever learn (apprendront-ils un jour)
Oh, when will they ever learn (apprendront-ils jamais)

///

__Ils n’ont vraiment rien appris__ Manifestement, eux, n’ont vraiment rien appris. Car que peut-il sortir de leur prochaine sauterie prévue à Pittsburg les 24 et 25 septembre ? RIEN ! Il suffit de lire l’ordre du jour pâlichon du programme pour s’en convaincre. Haro sur les bonus des traders ? La belle affaire ! Avaient-ils besoin d’un tel tralala pour légiférer en la matière ? Un os à faire ronger par la plèbe pour faire oublier le reste, et masquer à grands coups de menton les divisions et les tergiversations entre les importants de ce gotha. Aussi crédible que leur « offensive » précédente contre les paradis fiscaux ! En attendant, le venin d’un désastre autrement plus sérieux se répand inexorablement : * des [dettes publiques|http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=167fa33dc600dfe19d91b272b4590437] plus que doublées en moins d’un an ;%%% * une consommation en jachère sous perfusion des aides publiques (primes à la casse automobiles et même, [au Japon|http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/09/11/la-croissance-japonaise-a-rebondi-au-2e-trimestre_1238826_1101386.html], versement de sommes en liquides aux ménages !) ;%%% * des caisses publiques locales ou nationales saignées à blanc par la diminution vertigineuse des rentrées fiscales ;%%% * des banques croulant sous les actifs toxiques en veux-tu, en voilà (440 milliards d’euros de crédits en difficulté de par le monde, dont [64 pour la seule France|http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2791], selon la BNP) ;%%% * des centaines de milliers d’individus jetés au chômage chaque mois ([25 millions de plus d’ici 2010|http://fr.wikinews.org/wiki/Crise_financi%C3%A8re_:_20_%C3%A0_25_millions_de_ch%C3%B4meurs_de_plus_dans_le_monde_d%27ici_2010_%28OCDE%29] selon l’OCDE) …%%% Nul doute que le prochain sommet s’achèvera par une déclaration commune pleine de miel convenu et la sempiternelle photo des intéressés avec sourires enfarinées à la clef et grandes tapes dans le dos. Que nous auront-ils pondu de plus depuis les mois que leurs tuyaux sont percés ? RIEN. Leurs plans de relance stériles touchent à leur terme sans n’avoir strictement rien changé à la vie du monde. Les milliards de milliards sortis des planches à billet en surchauffe n’auront servi qu’à sucrer encore un peu plus les financiers défaits. __Une bouffonnerie lourde de conséquences tragiques__ Toutes ces gesticulations prêteraient à la franche rigolade si la situation n’était pas si poignante. Car pendant ce temps-là… * nous nous agitons comme insectes affolés devant la propagation de [pandémies|/index.php?post/VAUDEVILLE-CR%C3%88PUSCULAIRE] secrétées par notre propre stupidité ;%%% * des hordes de gueux se pressent dans [nos Sangatte|http://www.rue89.com/2009/09/17/si-on-ferme-la-jungle-il-faut-rouvrir-sangatte], que nous refoulons vers la mer et leur misère ;%%% * [75 milliards d’euros manquent|http://www.ongd.lu/article.php3?id_article=1144] aux organisations internationales pour sauver les pays pauvres ;%%% * notre planète se réchauffe [plus vite que prévue|http://www.rue89.com/2009/09/03/climat-un-risque-de-perte-de-controle-du-rechauffement] avec toutes les conséquences dramatiques qui menacent de s’ensuivre ;%%% * nous nous perdons dans des [conflits absurdes|http://www.rue89.com/2009/08/15/afghanistan-les-talibans-sont-ils-en-train-de-gagner-la-guerre], en Irak, en Afghanistan, au Moyen-Orient, au nom d’un Bien qui apparaît de plus en plus, aux yeux des autres, comme maléfique. Insensiblement, nos farces bouffonnes, tel ce énième G20 de l’inutile, nous conduisent tout droit vers des tragédies effroyables. Que reste-t-il à quoi nous accrocher, au beau milieu de toute cette pitoyable irresponsabilité ? Quelques vieilles chansons du passé un peu naïves à entonner, gorge serrée et rage au cœur… ///html

///

A propos de Pierrick Tillet 3656 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.