LES ROQUETS TENTENT DE MORDRE

Maintenant la Réunion ! Après la Guadeloupe, la Martinique. Et avant qui ? …. Ah, c’est réjouissant ! Les autres, ça leur reste en travers de la gorge ! Cette façon dont ils sont contraints de ramper dans la poussière devant tous ces Domota et leur bande de nèg’ obstinés. Ces accords signés par un préfet à la dérive. Ces patrons affolés par la tournure de ce vent de révolte. Ce “pouvoir” métropolitain aux abonnés absents… Voilà que les chiens se jettent sur le premier os qui passe :  »« Soit vous appliquez cet accord-là, soit vous quittez la Guadeloupe. » »

Ils n’en en fallait pas plus aux roquets défaits pour tenter leur va-tout.  »« Provocation à la haine raciale, intolérable discrimination » », aboie le parquet, le même qui se distingue par son acharnement teigneux contre un petit épicier de Tarnac en Corrèze, et par sa lâche condescendance à l’égard des puissants démasqués. Et Henri Guaino, conseiller spécial du Foutriquet de l’Élysée en fuite luxueuse au Mexique, d’en rajouter avec une creuse et sirupeuse suavité :  »« Toute incitation à la violence, à la haine raciale (…) est inacceptable et doit être absolument condamnée. » » Et ce faux-cul de Valls, hypocrite socialiste empesé, d’y aller de son croche-pied vachard :  »« … pas dans le sens de l’apaisement… propos irresponsables… ce que je peux souhaiter évidemment comme démocrate et comme républicain. » » Évidemment ! Et les médias du microcosme de leur emboîter le pas avec une méchante et solennelle jubilation bien mal contenue (la palme au quotidien le Monde). Voilà que pour ce ramassis de gris courtisans, les “békés” sont indistinctement devenus tous les blancs. Alors que ce terme désigne les familles de propriétaires descendant des anciens colons. Tout ça, oui tout ça prête à la franche rigolade ! Cette plainte gémissante des vaincus, petite tentative mesquine de vengeance refroidie, petit pet d’aigreur mal contenu. Cette accusation boursouflée de discrimination à l’encontre d’un leader qui leur a tenu la dragée plus que haute, ce déploiement de petites perfidies vachardes… Ho ho ho ! Le monde à l’envers ! Voilà que la discrimination sociale serait maintenant exercée par les exclus sociaux ! Quid des multiples discriminations à l’embauche dans les territoires d’outremer (et pas qu’en outremer) ? Quid de ces 40% de salaire supplémentaire accordé aux « métros » venant travailler aux Antilles pour les « dédommager » (sic) du voyage ? Demandez donc aux Antillais venant travailler en métropole s’ils touchent un tel dédommagement ! Tout ce que vont gagner ces crétins, c’est de remettre les Guadeloupéens et toutes les autres îles dans les rues. Avant même, peut-être, c’est de plus en plus à souhaiter, l’hexagone soi-même ! Pauvres imbéciles ! Pauvres minables ! Pauvres roquets finissants ! Sachez que vous ne nous faites plus peur ! On n’en a rien à foutre, finalement, de vous, de votre “ordre social” taillé à votre sale mesure, de votre république merdoyante ! M’est avis que vous êtes en passe de vous manger un sale quart d’heure de plusieurs années. Ho Hélie, Guadeloupéens, Martiniquais, Réunionnais, Guyanais, tenez bon ! Appuyez-leur sur le champignon ! Et vous les « métros », vous roupillez ?

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.