Dès le 17 novembre, l’opération « Rends l’ISF d’abord ! »

Dès le 17 novembre, l’opération « Rends l’ISF d’abord ! »

François Ruffin, encore lui, vient de lancer l’opération « Rends l’ISF d’abord ! » à laquelle le yetiblog s’associe tout naturellement.

Entendons-nous bien, nous savons parfaitement qu’ils ne rétabliront pas l’Impôt sur leur fortune de leur plein gré (même si on leur cogne un peu dessus). Qu’il faudra aller leur arracher leur trop plein d’oseille des coffres et les mettre hors d’état de continuer à nuire en piquant dans les caisses communes.

L’intérêt de l’opération « Rends l’ISF d’abord », c’est justement de les isoler, de les marginaliser, d’attirer la vindicte populaire sur eux.

Eux, ce sont ces grandes fortunes françaises qui ont dépassé toute mesure en s’appropriant sans vergogne une part de plus en plus obscène de la richesse nationale. Qu’on en juge (source : Challenges) :

  • il y a 20 ans, les 500 plus grandes fortunes françaises pesaient 6% du PIB ;
  • en 2017 (arrivée de Macron), les 500 plus grandes fortunes françaises pesaient 25% du PIB ;
  • en 2018 (un an après l’arrivée de Macron), les 500 plus grandes fortunes françaises pesaient 30% du PIB.

Il y a un moment, trop c’est trop, le pillage a assez duré, ya basta ! Où les salopards rendent le fric et se cassent, ou c’est nous qui allons les casser.

Dès le 17 novembre.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.