Perquisitions France insoumise : participez au grand sondage du Yéti

Perquisitions France insoumise : participez au grand sondage du Yéti

Comme toute bonne campagne de dénigrement en règle menée par l’establishment, celle contre Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise se termine par des sondages favorables à l’oligarchie.

À part quelques ratages comme l’enquête de RTL (NB : ceux qui « comprennent » la colère de Mélenchon sont désormais 88% sur un « échantillon » de 66.140 participants 😀 ), tous les sondages « sérieux », menés par des instituts aux mains de l’oligarchie, et portant sur des « échantillons représentatifs » de moins de 1000 personnes triées sur le volet (comment ? mystère), stigmatisent comme il se doit l’attitude du leader de la FI pendant la…  pardon, les perquisitions.

Je vous mets juste un lien pour que ceux qui ne sont pas dégoutés puissent juger sur pièce, mais je ne publierai certainement pas leurs petites merdes ici.

La question qui manquait

Sachez juste que toutes leurs questions, je dis bien toutes, portent exclusivement sur l’attitude de Jean-Luc Mélenchon pendant l’opération policière contre les appartements privés et locaux de l’opposition parlementaire.

Manque juste un sondage, avec une question qui pourrait peut-être intéresser :

Approuvez-vous la façon dont furent menées les perquisitions contre les locaux privés et publics de la France insoumise ?

Allez, tiens, cette question, je vous la pose, vous êtes tous des échantillons représentatifs :

Approuvez-vous la façon dont furent menées les perquisitions contre les locaux privés et publics de la France insoumise ?

  • Non (97%, 1 310 Votes)
  • Oui (3%, 35 Votes)

Total Voters: 1 345

Loading ... Loading ...

Post-scriptum : évidemment, vous l’aurez compris, ce sondage perso ne prétend pas à la moindre « valeur scientifique » (sauf pour montrer quel pourcentage d’Insoumis – vous, mes lecteurs – approuve ou non les perquisitions menées contre JLM et la FI) ; mais les enquêtes des instituts patentés par l’oligarchie en ont-elles davantage ?

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.