S’il n’y avait qu’une seule raison de sauver Média, ce serait celle-ci…

Depuis l’annonce des difficultés du Média, tout ce que la macronerie tient en chiens de garde hystériques ne se tient plus de joie, des plus connus (ci-dessus) aux roquets de base (ci-dessous) :

S’il n’y avait qu’une seule raison de sauver Le Média, elle serait à la mesure de la rage qu’il inspire aux chiens de garde du vieux système moribond.

Certain.e.s l’ont d’ailleurs immédiatement compris, qui n’entendent pas laisser les cerbères à leur joie mauvaise :

Question : les « gauchiasses »seront-ils assez nombreux à réagir sainement dans les temps ? C’est à vous de voir (et vite)…

A propos de Pierrick Tillet 3892 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.