LE FOND

>  » »Partout, quand on touche le fond, on finit par remonter. En Algérie, quand on touche le fond, on creuse ! » » Cette phrase terrible de Fellag, humoriste algérien, je me demande si elle n’a pas déteint sur nous autres, Français. Parce que vraiment, en ce moment, pour ce qui est de toucher le fond, on fait fort ! Suffit de jeter un œil sur les dernières péripéties grandguignolesques de notre vie publique …

((/images/willem.jpg|willem libé|L)) – un président de la République, en phase finale de ridiculisation, inaugurant avec pompe un musée « des arts premiers » au nom des  » »peuples humiliés et méprisés » » (sans rire) – ces mêmes « peuples » qu’un petit ministriquet de l’intérieur n’hésite pas à renvoyer manu militari et les enfants avec dans la misère de leurs pays d’origines pour peu qu’ils aient osé fouler, sans les papiers adéquats, nos sillons « abreuvés de sang impur » – un premier ministre régressif qui perd ses nerfs au Parlement et explose en invectives hystériques comme un gamin spolié de ses billes dans une cour de récré – le chef d’opposition qui, au lieu de railler ce pétage de plomb ubuesque, prend des mines de vierge outragée pour réclamer avec emphase des excuses « solennelles » à l’atrabilieux, propulsant de facto une misérable algarade en grande cause nationale occultant toutes les autres – une bande de pseudo « capitaines d’entreprises », pris en flagrant délit d’initiés dans une sombre histoire de stock-options, clamant qu’ils n’étaient au courant de rien de rien, et avouant préférer passer pour des incompétents que pour des malfaisants, en faisant mine d’ignorer qu’on peut parfaitement être les deux à la fois Ah oui, on avait vraiment touché le fond du grotesque. Et on aurait pu pleurer de rire devant de telles pantalonnades si les conséquences n’en avaient été si graves pour la population. Qu’allions-nous faire ? Creuser ? Non, sérieusement, je crois que jamais n’a été plus d’actualité l’__article 35__ de la __Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen__ : >  » »Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. » » (Illustration : dessin de Willem paru dans Libération daté du 21 juin 2006)

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.