PRENDRE SA VIE EN MAIN

((/images/manif.jpg|Manifestation|L)) __Message aux jeunes en colère… et aux autres__ Enfin, il fallait que ça arrive. Je ne sais combien elle durera, ni où elle aboutira, mais votre colère est là. Une révolte vitale pour vous, pour nous. Voilà des années qu’on vous, qu’on nous traîne dans la farine au nom de je ne sais quelle réalité inexorable : la « mondialisation », disent-ils (ils n’osent plus parler de « progrès »). En réalité — ++leur++ réalité — une bande de gangsters s’est emparée de notre monde et l’assèche, le médiocrise, pour leurs seuls profits égoïstes. Pendant que vous désespérez de faire des études décentes dans des conditions décentes, de trouver un travail décent, de vous fabriquer un présent au moins acceptable et un avenir honorable, ils roulent sur l’or de façon obscène* en vous, en nous tenant le nez dans la poussière.

Mais attention, si vous vous contentez de lutter pour le seul retrait du CPE, vous êtes morts ! Ils ont des tas de petites combines vicieuses pour contourner le problème. Le SNE et autres trucs du genre, par exemple. Si votre seul but est de pouvoir vous garantir l’obtention de crédits pour l’achat d’une auto, d’une maison ou d’un  »home cinema », vous (certains) deviendrez comme eux, riches à milliards, mais tristes et sinistres à mourir. Les laissés-pour-compte, la grande masse, pourra toujours jouer au  »Loto » ou au  »Millionaire ». Vous méritez TOUS mieux. Prenez votre vie en main, bousculez-les, marchez-leur dessus, virez ces prédateurs. Le problème à résoudre, C’EST EUX, qu’ils soient au pouvoir politique, aux commandes économiques ou veules courtisans médiatiques. Transformez vos rêves en réalité. C’est possible. Ils sont moins forts que vous ne le pensez. Leur puissance tient à notre seule crédulité dans les lambeaux de valeurs qu’ils essaient de faire miroiter : le Grand marché régulateur, la valeur du travail, le goût de l’effort, « si tu peux, tu y arrives »… en marchant sur les autres ! Ne les écoutez pas, prenez-leur le pouvoir. Et vous, les « jeunes des quartiers », elle est où votre révolte ? C’est le moment de montrer ce que vous valez, non ? Et pas en cramant des écoles, des autos ou des crèches. Exigez-le, ce fameux respect, prenez-le. Rejoignez les étudiants. Et ne vous laissez pas abuser par ceux qui essaieront de vous distinguer des petits « bourgeois ». Ils ont déjà commencé, d’ailleurs : figurez-vous que selon le Premier Ministre, le CPE ne serait que pour vous, les galeux ! Volez-lui dans les plumes. Mais attention, évitez les erreurs de vos aînés, ne vous laissez pas étourdir par les grandes idées, les beaux parleurs (qui deviendront plus tard les salauds de demain). Ne quittez pas la chapelle néo-libérale pour vous précipiter entre les griffes d’une nouvelle secte. La vie est une chose extrêmement simple qui se bâtit à coup d’enthousiasmes quotidiens sur trois principes enfantins : Liberté, Égalité, Fraternité. (* En 2005, les profits des 40 entreprises du CAC 40 ont augmenté de 40 %. Qui en profite ? Et surtout, qui en pâtit ?)

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.