Aucune image

Catalogne : la leçon de politique des indépendantistes

13 janvier 2016 Pierrick Tillet 0

puigdemont.jpgCarles Puigdemont, nouveau président du nouveau gouvernement autonome catalan

En surmontant les problèmes de personnes et en trouvant un accord de gouvernement entre les différentes parties, qu’elles soient de droite ou de gauche, les indépendantistes catalans ont ouvert les pistes d’une très intéressante solution politique à la crise actuelle.

Aucune image

Denis Robert : Mohicans ou Charlie anar contre Charlie bobo

10 janvier 2016 Pierrick Tillet 0

ILLUSTRATION

Non, je n’ai pas encore lu Mohicans (éditions Julliard), le dernier livre de Denis Robert. Mais d’une part, je connais parfaitement l’histoire de Charlie hebdo — ou plutôt des DEUX Charlie Hebdo : Charlie anar (1970-1982) et Charlie bobo tendance Libé/Nouvelobs (1992). D’autre part, j’apprécie beaucoup Denis Robert, je l’ai entendu et vous invite à en faire autant ici… en attendant, comme moi, de découvrir son bouquin, histoire de nous désintoxiquer de la propagande mainstream.

Aucune image

Un dimanche de merde

10 janvier 2016 Pierrick Tillet 0

ILLUSTRATION 1

Mon copain Des pas perdus écrit chaque semaine son opposition au travail du dimanche. Arguments, informations, citations, photographies, tout lui est bon pour renouveler chaque dimanche son inépuisable sujet.

Aucune image

Je ne pleurerai certainement pas la fin du fondamentalisme occidental

6 janvier 2016 Pierrick Tillet 0

PHOTO GALABRU

Récemment, un ami me confiait avoir du mal à continuer de lire mon blog tant il trouvait mes textes déprimants, J’en fus réellement surpris. Certes, mes billets décrivent le lent processus d’une agonie, celle d’un autre terrifiant fondamentalisme : l’arrogant mysticisme « athée » occidental. Mais n’y a-t-il pas plutôt matière à en ressentir un soulagement ?

Aucune image

Vœux comparés de deux chefs d’État : François « je » Hollande et Vladimir « nous » Poutine

2 janvier 2016 Pierrick Tillet 0

ILLUSTRATION

Puisque c’est le moment des vœux, comparons ceux de deux chefs d’État, François Hollande et Vladimir Poutine. Écoutez, ça se passe presque de commentaires. Ah si, celui-ci seulement : dans le discours du président français, il y a 26 « je » pour 12 « nous » ; dans celui du président russe (deux tiers moins long), un seul « je » et 19 « nous ». Quant au fond, à vous de juger…