EDIT : mise au point EN APPARENCE salutaire de Mélenchon sur le contrôle de la monnaie

EDIT : mise au point EN APPARENCE salutaire de Mélenchon sur le contrôle de la monnaie

EDIT : on ne devrait jamais aller trop vite en besogne. Le 1er juin, je publiais un billet sur le péril pour la FI de vouloir négocier un plan A avec l’UE sans maîtrise préalable de la monnaie. Réponse EN APPARENCE salutaire de Jean Luc Mélenchon le lendemain :

« Le peuple doit retrouver le contrôle sur sa monnaie, c’est-à-dire sur sa banque centrale. »

Je ne disais pas autrement dans mon billet polémique sur le plan A de la France insoumise :

« On ne négocie pas avec un partenaire qui possède et gère votre porte-monnaie et votre monnaie. »

Et je précisais :

« Cela passe d’abord par une reprise en main de l’outil monétaire avec la réhabilitation des pouvoirs de la Banque de France et la création d”une monnaie nationale parallèle à l’euro. »

Dès lors que la réhabilitation des pouvoirs de la Banque de France sur la monnaie intervient avant l’ouverture de la mise en route du plan A, ma décision précédente d’abstention lors des futures Européennes tombe.


EDIT : renseignement pris, Jean-Luc Mélenchon ne parlait pas de réhabiliter les pouvoirs de la Banque de France, ni de créer une monnaie française parallèle à l’euro, mais de rendre au peuple le contrôle sur la BCE et sur sa monnaie l’euro. Ambition absurde, illusoire et suicidaire.

Retour donc à la case départ : je maintiens ma décision d’abstention lors des Européennes 2019.

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.