12 juillet 2017

« Ils peuvent toujours courir ! » : l'Union européenne encore une fois ridiculisée

Boris_Johnson_courir.jpg

C’est à croire qu’ils le cherchent : les momies de l’Union européenne viennent une nouvelle fois d’être ridiculisées. Cette fois-ci par Boris Johnson, ministre britannique des Affaires étrangères, en pleine tractation de Brexit.

Le Royaume-Uni va quitter l’Union européenne.

À propos de ce Brexit, la Commission européenne a évalué à 60 milliards d’euros la somme que le Royaume-Uni devra payer à l’Union européenne.

La réponse du ministre des Affaires étrangères Boris Johnson a été cinglante :

« Ils peuvent toujours courir ! »

Une dépêche AFP du mardi 11 juillet 2017 :

Brexit : l’UE peut « toujours courir » pour sa facture, selon Johnson

Les responsables européens peuvent « toujours courir » pour que Londres paye la facture du Brexit, évaluée à plusieurs dizaines de milliards d’euros, a lancé mardi le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson devant le Parlement.

« Les sommes qu’ils [les responsables européens, ndlr] proposent de réclamer à ce pays me semblent exorbitantes, et je pense que “ils peuvent toujours courir” est une expression tout à fait appropriée », a ajouté Boris Johnson, héros de la campagne en faveur du Brexit.

Aucun chiffre officiel concernant le règlement financier des engagements de Londres envers l’Union européenne n’a été publié, mais un haut responsable européen avait indiqué à l’AFP en avril que la Commission européenne l’avait évalué entre 55 et 60 milliards d’euros.

© Chroniques du Yéti, after the WP Dusk To Dawn theme Propulsé par Dotclear