11 juin 2017

Élections législatives : la comédie "démocratique" est finie

Abstention_legislatives.jpg

Élections législatives 2017 : record historique d’abstention battu !

Selon les estimations de Kantar Sofres-onepoint, le taux d’abstention se situera autour de 51 % des électeurs ce dimanche. Un record dans l’histoire de la Ve République.

La Ve République meurt de l’indifférence qui gagne ses citoyens

La Ve République ne meurt pas d’une invasion étrangère, ni d’un coup d’État militaire.

La Ve République meurt de l’indifférence qui gagne de plus en plus de citoyens.

L’indifférence triomphe.

Les classes populaires et les classes moyennes se désintéressent de la politique et de la vie publique.

Ils s’occupent de leur vie privée, de leur vie familiale, et aussi de leur chômage, de leur recherche d’emploi, de leurs galères professionnelles, de la baisse de leur pouvoir d’achat, de l’appauvrissement qui les frappe, etc.

Pourquoi aller voter pour des députés français qui n’ont plus aucun pouvoir ?

Dernière chose qui explique l’abstention :

Pourquoi aller voter pour des députés français qui n’ont plus aucun pouvoir ?

Aujourd’hui, la politique de la France se décide à Bruxelles, à Francfort, à Berlin : c’est là-bas que se trouve la réalité du pouvoir.

Alors pourquoi aller voter pour ces comédiens français qui jouent la comédie du pouvoir ?

Lors de ces élections législatives, pourquoi aller voter pour des spectateurs impuissants, qui font semblant d’exercer le pouvoir législatif ?

Pourquoi participer à cette mascarade, à cette comédie ?

È finita la commedia.

© Chroniques du Yéti, after the WP Dusk To Dawn theme Propulsé par Dotclear