18 mars 2017

Marche du 18 mars : une participation en nette hausse par rapport à 2012

18_mars.jpg
 

Les batailles de chiffres font souvent rage à l’issue des manifestations tant syndicales que politiques. Le chiffre de 130.000 participants fourni par la France insoumise pour la grande marche du 18 mars 2017, en nette hausse par rapport à la précédente du 18 mars 2012, ne prête pourtant pas à contestation et n’est d’ailleurs guère contesté. 

C’est la participation que j’avais moi-même évaluée à 15:30 en rassemblant les informations sur les différents points du cortège.

Je rappelle ma méthode de calcul :

  • pour une manifestation immobile, on multiplie la surface occupée par 2 (personnes au m2) ;
  • pour une manifestation en marche, on multiplie la surface occupée par 1 (personne au m2).

Rappel des surfaces occupées par la manifestation du 18 mars ;

  • place de la Bastille : 32.250 m2 (soit un maximum d’env. 60.000 personnes)
  • boulevard Beaumarchais : 26.250 m2 (soit entre 25.000 personnes en marche et 50.000 personnes immobiles
  • place de la République : 33.677 m2 (soit un maximum de 65.000 personnes)

À 15:30, les places de la Bastille et de la République étaient pleines à craquer et le boulevard Beaumarchais très chargé de manifestants en marche), d’où ma fourchette globale évaluée entre 120.000 et 150.000 manifestants.

Il s’agit d’une participation en nette hausse par rapport à la “prise de la Bastille” du 18 mars 2012 où, selon la même méthodologie de comptage, j’avais évalué la participation à environ 90.000 manifestants.

Le succès de ce cru 2017 est d’autant plus méritoire que l’organisation a été assurée par la seule France insoumise et non par un Front de gauche où officiait encore la machine rodée du PCF.

© Chroniques du Yéti, after the WP Dusk To Dawn theme Propulsé par Dotclear