09 mars 2017

Le Grand jeu : courage, fuitons

courage-fuyons.jpg
 

Décidément, la journaloperie reste désespérément égale à elle-même et l’affaire des fuites de la CIA est là pour nous le prouver.

Ainsi, Wikileaks commence à publier des tonnes d’informations sur les activités cyber peu reluisantes de l’agence de renseignement américaine : surveillance de masse via le piratage des tablettes, smartphones, télévisions et même voitures connectés. Le consulat US de Francfort était (est ?) à la pointe du combat pour le contrôle de l’Europe.

ob_b4bdf3_cia.jpg
 

La presstituée n’a évidemment pu passer la bombe sous silence, mais elle fait tout ce qu’elle peut pour la désamorcer. L’accent est mis sur des contingences triviales et l’imMonde, grand spécialiste de la bisounourserie, titre même son article, perdu dans le bas de la page : « Apple affirme avoir corrigé les failles de l’Iphone. » Ouf, nous voilà rassurés…

Pendant ce temps, la principale information est complètement passée sous silence. La CIA a utilisé des malwares (logiciels malveillants) d’autres pays pour attribuer des attaques informatiques à des puissances étrangères. En un mot, des false flag cybernétiques. Évidemment, l’on pense immédiatement à l’inénarrable “piratage” russe lors des dernières élections américaines. Et là, la MSN préfère que vous regardiez ailleurs…

Aux États-Unis, les rares médias proches de Trump font leurs choux gras de l’affaire tandis que les porte-voix du système impérial n’ont qu’une envie : passer à autre chose pour ne surtout pas avoir à remettre en cause le scénario du “piratage” russe. Circulez, y’a pas grand chose à voir

Toujours est-il que le panier de crabes est en émoi et la chasse au Snowden 2.0 est ouverte. On ne peut exclure — et c’est un euphémisme — que ce soit un soutien de Trump qui ait décidé de balancer les magouilles de Langley. Le Donald doit en effet être aux anges, les éternelles accusations de collusion avec Moscou perdant maintenant franchement de leur tranchant, même si la presstituée s’efforce de taire la chose. À suivre…

=> Source : Le Grand jeu

© Chroniques du Yéti, after the WP Dusk To Dawn theme Propulsé par Dotclear