Un putsch se prépare au sein du parti Les Républicains

ILLUSTRATION
 

Tandis que François Fillon rassemblait environ 40.000 fidèles* sur la place du Trocadéro à Paris ce dimanche, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy préparaient leur contre-offensive en coulisses…

Selon des déclarations de l’entourage d’Alain Juppé à l’AFP, le maire de Bordeaux et Nicolas Sarkozy se sont parlés samedi soir pour étudier « les sorties de crise ».

Un putsch se prépare au sein du parti Les Républicains.

Lundi 6 mars, un comité politique se réunira à 18H00 au siège de Les Républicains. Trois clans vont s’affronter :

  1. Le clan Fillon. Son objectif : imposer François Fillon comme candidat, quelles que soient les enquêtes en cours.
  2. Le clan Juppé. Son objectif : faire un putsch pour virer Fillon, et mettre à sa place Juppé comme candidat.
  3. Le clan Sarkozy. Son objectif : faire un putsch pour virer Fillon, et mettre à sa place François Baroin comme candidat.

Le comité politique du lundi 6 mars aura quatre issues possibles : 

  • Fillon va peut-être réussir à déjouer le putsch. Dans ce cas, il sera le candidat à l’élection.
  • Juppé et Sarkozy vont peut-être faire alliance pour renverser Fillon.
  • le clan Juppé va peut-être imposer son candidat contre les deux autres.
  • le clan Sarkozy va peut-être imposer son candidat (Baroin) contre les deux autres.

Quelle que soit l’issue du putsch, le comité politique de lundi soir sera décisif.

Notes

* NB : la surface de la place du Trocadéro est d’environ 20.000 m2 ; à raison de 2 personnes au m2, sa contenance maximum est donc d’environ 40.000 personnes… et non de 200.000 (10 pers./m2 !) comme l’avance le filloniste Bruno Retailleau.